Dirigeants : onboarding ou comment accompagner un salarié dans sa prise de fonction en entreprise ?

1 poste, 16 candidats, 9 entretiens, 1 pépite.

Des semaines que vous la cherchiez, votre perle rare. Sur le papier et après 2 entrevues, votre futur salarié vous paraît parfait en tous points pour le poste.

Il commence dans 2 semaines, et vous tenez réellement à ce que tout soit parfait .

La fidélisation d’un salarié commence par son intégration. La réussite de l’onboarding des nouveaux collaborateurs est déterminante pour fidéliser vos employés et véhiculer une image positive de la marque employeur.

Voici donc trois conseils pour accompagner au mieux votre salarié dans sa prise de fonction au sein de votre entreprise .

Avant la prise de poste : Préparer l’arrivée de son futur salarié.

“Mais il n’arrive pas seulement le mois prochain ?”

Si si, et c’est pourtant maintenant que vous devez préparer le terrain !

A commencer par prévenir vos collaborateurs. Ainsi, ces derniers ne seront pas surpris de voir une nouvelle tête arriver, et pourront prendre part à son intégration.

Le mieux reste encore de présenter votre nouvelle recrue bien avant le jour J.

  • Annoncez son arrivée sur les réseaux sociaux.
  • Invitez votre futur salarié à déjeuner avec l’équipe qui l’intégrera quelques semaines plus tard.
  • Faites en sorte de le rendre visible sur le site de l’entreprise, si toutefois ce dernier comporte une rubrique “Notre équipe” pour qu’il ait une place à part entière, numérique et physique.

Bien évidemment, préparer un espace de travail accueillant et dédié à votre futur collaborateur est l’étape à ne pas manquer.

Lui laisser un espace bien à lui, même en open space, est essentiel à son intégration et à son bien-être. Quelques fournitures de base, à l’effigie de l’entreprise ou non, sont plus que bienvenues !

Le petit + : le mug corporate pour les pauses café 😉

Pendant la prise de poste : le pouvoir d’un bon parcours de formation .

Qui dit intégration d’un nouveau salarié, dit formation !

Dans chaque prise de poste, le futur collaborateur découvre chaque aspect de l’entreprise, chaque recoin des bureaux, il doit retenir les noms et visages de ses semblables et en plus de ça : il doit être formé aux spécificités de son poste.

C’est du sport !

Un parcours de formation structuré, travaillé en amont et adapté à chacun est indispensable dans l’intégration et la prise de poste du salarié.

Il doit être ludique, enthousiasmant et ne doit pas paraître trop complexe , si vous ne voulez pas transformer le cerveau de votre nouvel arrivant en cocotte minute.

Mais le plus important reste la découverte de votre employé. La formation est aussi et surtout un temps d’échange. Vous pourrez ainsi commencer à prendre connaissance de son potentiel, ses points forts, mais aussi ses axes d’amélioration.

Le petit + : Une journée ou une demi journée découverte dans chaque service permet au salarié d’appréhender pleinement le fonctionnement global de l’entreprise, et de passer du temps avec chacun de ses nouveaux collègues !

Après la prise de poste : Etre à l’écoute de son salarié.

C’est l’étape ultime d’une prise de poste réussie.

Bien évidemment, n’attendez pas la fin de sa période d’essai pour faire le point avec votre salarié. C’est une attention quotidienne qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble et évolutive tout au long de l’intégration de votre collaborateur.

Quelques semaines après son intégration, prenez le temps d’un rendez-vous de discuter au calme avec votre nouvelle recrue, et laissez le vous faire un retour sur ses premières impressions , son ressenti global et ses éventuelles remarques.

C’est un exercice extrêmement enrichissant pour vous et votre entreprise. Cela vous permet de vous conforter dans les bons choix d’intégration, et parfois de remettre en question certaines pratiques qui fonctionnaient pourtant il y a quelques années.

“Les attentes des salariés évoluent avec le temps, et votre entreprise évolue grâce à vos salariés.”

De votre côté, après l’avoir laissé faire ses retours sur sa récente prise de fonctions, prenez également le temps de lui faire part des vôtres.

Il est primordial d’insister sur les points positifs. Même si il y a toujours des axes d’amélioration, le nouveau collaborateur a réellement besoin des retours positifs, notamment sur ce que les autres employés ont pu dire de bien sur lui.

Cela lui permettra de se fixer des objectifs, et de se perfectionner dans les domaines qu’il maîtrise déjà.

Le petit + : Demandez à votre nouveau salarié s’il a des idées concernant le développement de l’entreprise ou les projets sur lesquels il aimerait travailler. Une marque de confiance qui fidélise et responsabilise .

Le coaching professionnel C en Vous, l’assurance d’une intégration réussie.

Une intégration n’est pas à prendre à la légère. C’est la première étape d’une belle collaboration avec votre nouvel employé.

Pour devenir l’as des prises de postes réussies, et définir le parcours d’intégration d’un nouveau collaborateur pensez au coaching professionnel C enVous ! Je vous guiderai dans chaque étape et vous donnerai toutes les clefs pour accompagner vos salariés, dans l’optique d’une collaboration durable.

Emilie Lagon, le 17 septembre 2020